Adrien-slider8.jpg
Association pour le Rayonnement des Cultures Himalayennes
Adrien-slider1.jpg
himalaya
Tibet
inde
Adrien-slider.jpg
Conférences
Expositions
Adrien-slider7.jpg

Débats

films

Adrien-slider4.jpg
HISTOIRES
coutumes
Adrien-slider3.jpg
cultures
traditions
Adrien-slider9.webp
ethnologie
mythologie
Adrien-slider6.jpg
société
Adrien-slider5.jpg

Photographies extraites de "De long en large Ladakh" par Jean Mansion - édition Findakly. Copyright Lise Mansion

 
Chasse à l'image dans la jungle Indienne / Soupçonné de "Voler les âmes", le photographe doit avant tout rassurer les primitifs.
Par le Dr Verrier Elwin.
Au Royaume du "Dieu vivant"
Par Forbin.

From ritual to theatre. Newaa Pragya 26 34 pages GPhotos de Haeckel

Cliquez pour consulter

L'Asie Mystérieuse : Le plateaux du Thibet, l'Himalaya, Le mont Everset.
Par Jean d'Agraives.
À travers les immenses plaines de Mongolie
Deux grandes revues américaines viennent d'organiser une expédition scientifique pour rechercher si le centre de l'Asie à bien été le berceau de l'humanité.
Par Captain Harry.
Un voyage à travers la Mongolie
Par Stéph. Passet.

Journal des voyages n°585 : Funérailles dans l'Himalaya.

"L'Himalaya, région méconnue au début du XXe siècle, a suscité des écrits extrêmement fantaisistes de la part d'écrivains. Le compte-rendu de voyage d'A.H. Savage-Landor, La Route de Lhassa - A travers le Tibet interdit, 1897" est un modèle dans le genre. Nous ne pouvons pas résister au plaisir de vous faire partager certains de ces textes, dont celui-ci, sur les funérailles dans les Himalayas par Léon Charpentier.

Le site Wikipédia nous donne quelques précisions sur l'auteur.

Il a réalisé de nombreux articles pour le Journal des Voyages (1896-1915). Ses œuvres étaient connues pour leurs précisions historiques et culturelles. Il appréciait particulièrement l'Asie.

Il est dit aussi qu'il enseignait à la Sorbonne. Espérons seulement qu'il n'enseignait pas les cultures himalayennes."

1920 the National Geographic

 

Exploration de la Haute-Asie
Par les frères De Schlagintweit.
Traduit de l'allemand par Onésime Reclus.