Photographies extraites de "De long en large Ladakh" par Jean Mansion - édition Findakly. Copyright Lise Mansion

invitation sandySOIRÉE ARCH/TOIT DU MONDE DE MARS 2022

Notre prochaine soirée, la 63ᵉ, aura lieu le mercredi 9 mars 2022

Elle sera consacrée au livre

A.W. Macdonald

Nous serons heureux d'en présenter le lancement.

À la galerie Le Toit du Monde, au 6 rue Visconti, de 18 h  à 21 h.

Récit de vie

Biographie posthume, a été publié par Anne Vergati avec le concours de la Société d'ethnologie.

De combattant dans l'armée des Indes en Birmanie à ses travaux d'ethnologue dans l'Himalaya a eu une vie particulièrement riche et diversifiée.

Différents chercheurs ayant collaboré avec lui, en particulier Charles Ramble qui a préfacé le livre, le commenteront.

Nous vous remercions de vous inscrire pour y participer à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Télécharger l'invitation

pommaret textilesSOIRÉE ARCH/TOIT DU MONDE DE FÉVRIER 2022

Notre prochaine soirée, la 62ᵉ, aura lieu le jeudi 17 février 2022

Elle sera consacrée au livre

The Extraordinary Life of The Fourteenth Dalai Lama 
Dessiné par RIMA FUJITA 
Raconté par le Dalai Lama

.

Résumé de la conférence :

L'auteur étant à New York elle se déroulera, comme les précédentes, par le biais de Zoom et en anglais. L'animation en sera assumée par Adrien Viel. 
En raison du décalage horaire elle se déroulera à 06:00 PM Paris. 2

Pour participer à la réunion Zoom : ici - ID de réunion : 988 4792 2709 - Code secret : 855941

pommaret textilesSOIRÉE ARCH/TOIT DU MONDE DE JANVIER 2022

Nous avons le plaisir de recevoir la tibétologue Françoise Pommaret, pour une conférence sur

Les Textiles du Bhoutan
le 20 janv. 2022 04:00 PM Paris par Zoom.

Résumé de la conférence :

Le Bhoutan a une diversité de textiles incomparable dans le monde himalayen. Tant par les techniques que par les fibres employées que par les motifs, il s'apparente davantage à l'Asie du Sud-est qu'aux régions de culture tibétaine. Au Bhoutan les textiles et le tissage sont à la fois un art de vivre, un marqueur culturel identitaire et un marqueur social. Nous explorons ces multiples facettes au travers d'une présentation illustrée et commentée.

Pour participer à la réunion Zoom : ici - ID de réunion : 920 8234 8661 - Code secret : 982329

STEINMANN Photo 1Soirée ARCH / SEEA de janvier 2022 x

en collaboration avec la Société des Etudes Euro-Asiatiques (SEEA), nous retrouverons

Le Jeudi 13 janvier 2022 à 18 heures 30,

en salle atelier 1 au sous-sol du musée du Quai Branly - Jacques-Chirac
(entrée libre et gratuite)

Brigitte STEINMANN (Professeure émérite, Anthropologie sociale, Université de Lille)

Rituels d'exorcisme à l'aide de subterfuges pour les démons (linga, mdos, bouc-émissaire) dans les traditions indo-tibétaines au Népal : inverser les forces de vie (Eros) et de mort (Thanatos) en exorcisant les ancêtres

LIre la suite

Le couple « Eros et Thanatos », qu’on veuille le caractériser par l’opposition de la vie et de la mort, l’association des pulsions sexuelles et des pulsions de mort, ou encore de l’amour et du plaisir charnel en tant qu’opposés à la cadavérisation et la putréfaction, continue de traverser l’espace et le temps en Europe occidentale. Nous en trouvons un contrepoint en Asie orientale, en nous référant en premier lieu aux traditions indiennes qui représentent le phallus du dieu Śiva érigé au-dessus de la yoni, ou matrice de la déesse. Cet ensemble sculptural se présente en effet sous une infinie variété artistique, et symbolise les idées de création et de destruction, les pouvoirs de vie et de mort, associant dans une union quasi-organique les organes du dieu Śiva et de la déesse ou force primordiale (shakti). Nous voulons montrer comment, dans les danses tantriques tibétaines (’cham) et nombre de célébrations rituelles liées aux cycles de vie et de mort chez les populations indo-tibétaines du Népal, les énergies similaires mâle et femelle sont représentées et traitées autour de la construction et de la destruction d’un liṅgam (terme sanscrit), figure anthropomorphique mâle ou femelle, parfois bisexuée, dessinée sur un support papier ou fabriquée pour incarner le mal, l’ennemi personnel ou celui de la religion tout entière. De longs et complexes rituels tantriques et exorcistiques sont joués et rejoués dans le théâtre rituel indo-tibétain, à travers danses, visualisations et constructions éphémères (de type mdos), dans lesquels il s’agit de détruire les ‘démons-obstacles’qui s’attaquent à la personne, tout en laissant s’exhaler l’« âme » de ces démons, procédure qui renforce la puissance de l’officiant.

À travers des analyses illustrées de rituels bouddhistes funéraires et ancestraux au Népal, nous montrons comment le traitement du liṅgam, la fabrication de supports mdos, et le recours à un bouc émissaire, inversent les rapports philosophiques occidentaux entre Eros et Thanatos : dans l’optique bouddhiste tibétaine, tout se passe en effet comme si plaisir, amour, sexuation et mort, tous concepts incarnés à travers l’antiquité gréco-latine dans des figures allégoriques distinctes, étaient au contraire et depuis toujours fondamentalement indissociables dans les mondes indo-tibétains. Nous voulons illustrer comment, dans ces derniers, c’est de la destruction d’un ennemi extérieur que provient la libération et la sortie de la souffrance. Cette destruction, qui est aussi délivrance d’une ‘âme’suppose une lecture inversée des rapports entre Eros et Thanatos, si tant est que la libération du cycle des existences ne peut se produire qu’avec l’élimination-libération d’un liṅgam ‘bisexué’, la fabrication et la destruction de mdos représentant les ancêtres, et l’élimination d’un bouc émissaire. Ainsi est annulée la séparation de l’être entre Eros comme tension et désir infinis, et Thanatos comme mort ou annihilation finale.

Statue dIndraLes soirées de Décembre 2021

Nous poursuivons notre collaboration A.R.C.H. / Société des Études Euros-Asiatiques, et proposons le

Jeudi 9 décembre à 18 heures 30,
à la salle de cinéma du musée du quai Branly (au sous sol - accès libre) une conférence de

Gérard Toffin
Directeur de Recherche Émérite du CNRS

sur

IMAGES DU DIEU INDRA DANS LA STATUAIRE NEWARE (Népal)
Iconographie et contexte culturel.

les femmes chamanesLe jeudi 16 décembre à 17 heures

par l'intermédiaire de Zoom

Sylvie Lasserre

présentera et commentera son livre

LE CIEL ET LA MARMITE
Avec les femmes chamanes d'Asie Centrale

Son intervention débutera par un film.

Il sera nécessaire de se connecter en allant sur Zoom :
https://zoom.us/j/98941864724...

ID de réunion : 989 4186 4724 - Code secret : 459195

Le ciel et la marmitte Le ciel et la marmite

Avec les femmes chamanes d’Asie centrale

Nous sommes aux confins de l'Ouzbékistan, au plus fort de l'hiver. Au loin, les sommets enneigés des monts Turkestan. Une rivière à sec, qui sert de piste. Au bord, une ferme, la dernière avant le Tadjikistan. Là vit Mayram, une chamane renommée, dont Sylvie Lasserre a partagé la vie. Quelques années plus tard, de l'autre côté de la frontière, l'auteure se lie d'amitié avec Mavlyuda, une autre chamane réputée.

Dans cette région reculée d'Asie centrale où le chamanisme est empreint d'un important substrat préislamique, Mayram et Mavlyuda guérissent les femmes lors de rituels appelés ko'ch' au cours desquels d'étranges phénomènes se produisent.

À travers ces rituels qu'elle décrypte, l'auteure partage avec nous émotions et histoires de vie pour un voyage en profondeur dans le fascinant univers de ce rituel chamanique. Au fil des pages s'efface l'incrédulité initiale, tandis qu'une autre vision d'un monde interrogeant en creux les failles de nos sociétés modernes se révèle.

Née au Maroc, docteur en physique, Sylvie Lasserre a quitté une carrière d'ingénieure pour se lancer dans l'écriture, la photographie et le grand reportage. Elle parcourt l'Asie centrale depuis 2004. Diplômée de l'EPHE en anthropologie sociale, elle est membre de la Société asiatique.

BrillBrill’s Encyclopedia of the Religions of the Indigenous People of South Asia Online

Edited by: Marine Carrin (Editor-in-Chief), University of Toulouse Jean Jaurès, and Michel Boivin, Centre for South Asian Studies (CNRS-EHESS), Gérard Toffin, Centre d’Études Himalayennes, Paul Hockings, University of Illinois at Chicago, Raphaël Rousseleau, Université de Lausanne, Tanka Subba, North-Eastern Hill University, Harald Lambs-Tyche, University of de Picardie-Jules Verne (Section Editors)

Brill’s Encyclopedia of the Religions of the Indigenous People of South Asia strives to reflect the diversity of indigenous cultures of South Asia with its many language groups and religious traditions. Shaped by their own mythologies, these tribal religions differ in form and content from Hinduism, Buddhism, Jainism, Islam, Sikhism, and Christianity, though variants of the latter traditions have been adopted by some indigenous people. Religion is taken in a broad sense and includes aspects of morality, symbolism, identity formation, environmental concerns, and art. Far from being simple survivals of an earlier stage, these religions often show remarkable capacity for adaptation and change. The approach is contemporary rather than a reconstruction of an anterior state, though it does not overlook relevant historical processes.

More information: Brill.com

Les derniers KalashLES DERNIERS KALASH

Un regard dessiné

Exposition du 7 octobre au 6 novembre 2021

Poursuivant notre cycle

Place aux jeunes !

Nous laissons à disposition de Nicolas Samson-Agnez - Agnez Art Galerie - Galerie Nomade : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.www.agnez-artgallery.com, nos cimaises pour présenter les planches dessinées par Hubert Maury illustrant le catalogue de l'exposition au musée des Confluences à Lyon sur ce thème.

Elles seront accompagnées de photographies de Hervé Nègre qui a participé aux expéditions de Jean-Yves Loude et de Viviane Lièvre chez les Kalash.

Vernissage le 22 octobre à partir de 18 heures