Photographies extraites de "De long en large Ladakh" par Jean Mansion - édition Findakly. Copyright Lise Mansion

Gérard Toffin : Du rituel au théâtre : le drame religieux dansé Néwar de la vallée de Katmandou.

Les danses masquées accompagnées de musique, de chants et de rituels constituent un élément-clé de la culture Néwar. Parmi elles, les danses ou drames divins appelés dyaḥ py- ākhã ou gaṇa pyākhã sont essentiellement de nature religieuse et font partie intégrante du culte des divinités surnaturelles. Les danseurs incarnent des divinités et sont possé- dés par elles. Cet article se propose de mettre en lumière les principaux aspects de ces danses rituelles, en particulier leurs liens avec les cérémonies gaṇacakra de la tradition tantrique indienne. L’auteur émet ici l’idée que la plupart de ces dyaḥ pyākhã sont de vieux rituels tantriques remodelés de manière théâtrale pour s’adresser à un public plus large. En outre, cet essai illustre le mélange d’éléments religieux et esthétiques dans les activités rituelles Néwar. Avec leurs masques, leurs bijoux et leurs peintures, chacune de ces danses et troupes peut en fait être considérée comme un musée vivant de l’art Néwar.

sept2019 Gerard Toffin du rituel au theatre 1Consulter