Adrien-slider8.jpg
Association pour le Rayonnement des Cultures Himalayennes
Adrien-slider1.jpg
himalaya
Tibet
inde
Adrien-slider.jpg
Conférences
Expositions
Adrien-slider7.jpg

Débats

films

Adrien-slider4.jpg
HISTOIRES
coutumes
Adrien-slider3.jpg
cultures
traditions
Adrien-slider9.webp
ethnologie
mythologie
Adrien-slider6.jpg
société
Adrien-slider5.jpg

Photographies extraites de "De long en large Ladakh" par Jean Mansion - édition Findakly. Copyright Lise Mansion

Conference Anne VergatiSOIRÉE DU TOIT DU MONDE / ARCH DE JUIN 2022

Pour cette 66e séance, qui aura lieu le jeudi 2 juin 2022

à 18 heures, au 6 rue Visconti, nous serons heureux d'accueillir

ANNE VERGATI
Directeur de recherche honoraire CNRS
spécialiste de la culture néware de la vallée de Kathmandu.

Le thème en sera :

Le mariage des jeunes filles néwar à un dieu Népal

Lire la suite

La particularité de la société newar de la Vallée de Kathmandu est la coexistence du bouddhisme et de l’hindouisme depuis des siècles. Au niveau de la religion de l’individu les Néwar se définissent soit comme hindous, soit comme bouddhistes et emploient, soit un prêtre bouddhiste (vajracarya) soit un brahmane.

Dans la société néwar les rites de passages donnent une identité sociale et ethnique. Deux rites sont spécifiques pour les Néwar de la vallée de Kathmandu : le mariage des jeunes filles avant la puberté (ihi) avec un Dieu soit Vairocana pour les bouddhistes, soit Vishnu Narayana pour les hindous shivaites. Le second rituel est celui célébré par une personne aussi bien un homme qu’une femme qui atteint l’âge de soixante-dix-sept ans, sept mois et sept jours, rituel appelé bhura jyanko ou bhima ratha qui assure le passage d’une personne du monde des hommes dans le monde des dieux.

La soirée sera consacrée à la description du rituel de mariage (ihi) célébré par les bouddhistes à Thimi, localité située dans l’est de la vallée. La cérémonie dure deux jours, le matin du premier jour est consacré à l’installation du mandala de Vajradhatu et à l’invitation des dieux qui doivent assister à la cérémonie. La seconde partie du premier jour est marquée par la prise de la mesure du corps de la jeune fille avec un cordon jaune. Le mariage avec le rituel du don de la fille et la marche autour du feu auront lieu le second jour en présence du prêtre. Seul le prêtre connaît le texte en néwari et en sanskrit qui sera utilisé pendant la célébration du rituel. En dehors du prêtre deux autres catégories, les peintres et les potiers jouent un rôle important dans le déroulement du rituel. Ce mariage rituel avec un dieu, avant la puberté, est suivi d’un mariage avec un époux humain, à l’âge de quinze ans.

Vous espérant toujours fidèles à ces soirées.

AFFICHE PROF NEPALAIS REF 3745Invitation d'un professeur Népalais

Le Professeur Dambar Chemjong, directeur du département d'anthropologie de l'Université Tribhuvan du Népal et Adrien Viel, réalisateur et doctorant en anthropologie,

interviendront le 25 avril 2022 à l'université de Lille, de 14h à 18h, en salle du conseil (bâtiment SH2 - Campus Cité Scientifique) sur les thèmes suivants :

1 - "Sociologie, économie et anthropologie politique au Népal : "Identity Politics in Nepal: State Policies versus Indigenous People's Identity Movements: Alcohol and Identity: Interrogating the State-imposed matwali Identity of Indigenous Peoples in Nepal. Politics of Naming Places and Provinces in Nepal. Cow and the Hindu Constitution of Nepal".

2 - Présentation des travaux de recherche de Adrien Viel : Le chamanisme des Chepang du Népal, anciennes populations de collecteurs-chasseurs du Népal ; économie et rapports à l'environnement ; pratiques chamaniques ; conversions.

ConferenceKeeryang PARKSOIRÉE ARCH / TOIT DU MONDE D'AVRIL 2022

Pour notre 65e soirée nous serons heureux d'accueillir

Keeryang PARK

pour une communication intitulée

Le chamanisme coréen et la danse Jeseok

Keeryang PARK est l'héritière d'une tradition chamanique de 250 ans. En particulier, elle est la fille de Byungchun PARK qui est le spécialiste du rituel familial des couvercles de bol pour consoler les âmes des morts et souhaiter la prospérité des vivants ou « Bokgaechum ». Celui-ci est une partie du rituel chamanique pour la purification de l'âme « Ssitgim gut » qui est le patrimoine culturel coréen n° 72.

Keeryang PARK est représentante de la « Korea Shaman Dance Research Association » et membre de la « Korean National Dance Company ». Elle réalise fréquemment en Corée des danses chamaniques et a animé à PARIS récemment quatre événements autour du « Ssitgim gut ».

Keeryang PARK est aussi, dans la droite ligne de son master (A Study on the Relationship Between Korean Creation Myth and Jindo Ssitgim gut Bokgaechum) et de son doctorat d'arts (A Comparative Study on Jeseokchum in Donghae-an Byeolsingut and Jindo Ssitgim gut), une chercheuse reconnue sur le chamanisme coréen et c'est principalement à ce titre qu'elle propose la présente conférence.

La conférence

La conférence de Keeryang PARK va notamment fournir des éléments de réponses aux points suivants :

1 - Avoir une vue d'ensemble du chamanisme coréen,

2 - Connaître ses composantes,

3 - Comprendre les séquences,

4 - Percevoir le sens du gut Jeseok comme élément du chamanisme coréen,

5 - Apprécier la valeur de la danse Jeseok.

Cette soirée aura lieu le

Jeudi 28 avril à 06:00 PM Paris

Keeryang PARK interviendra depuis la Corée, en coréen. Une traduction en français sera faite simultanément.

Cette soirée sera organisée en collaboration avec Monsieur Denis MEINGAN.

Le sujet étant nouveau par rapport à notre centre d'intérêt habituel il n'est peut-être pas inutile de vous indiquer quelques publications sélectionnées, par Clémence de la librairie le Phénix sur le chamanisme coréen :

En français :

"La chamane à l'éventail, récit de vie d'une mudang coréenne", Imago, 2015

"Partager le bonheur, dénouer la rancœur, Récit de la chamane aux dix mille esprits" de Kim Kum-hwa, Imago, 2015

Cahier d'Extrême Asie, numéro 6, EFEO, 1991 - 1992

"L'ile des chamanes" de de Jay Kim, Matin calme, 2021

"La Chamane" de DONG-RI K., Maisonneuve & Larose, 2001.

En anglais :

"Shamans, Nostalgias, and the IMF: South Korean Popular Religion in Motion" de Kendall, Laurel

"Religion in Korea: Harmony and Coexistence" de Koehler, Robert

"Folk Art and Magic: Shamanism in Korea" de Alan Carter Covell

"Mu-Ga : The Ritual Songs of the Korean Mudangs".

Vous aurez la possibilité de participer à la réunion en vous connectant sur Zoom

https://us06web.zoom.us/j/85019208352?pwd=bGpKN29hMUIzT3QwMis5eGdkQ1Vwdz09&fbclid=IwAR1En2OHldcBpUYIQAHm7F3hXcXtqPL59rOYANW0ZXIN6EPZbuBBZQ9DKM8

ID de réunion : 850 1920 8352 - Code secret : 844433

COUVERTURE TDSSOIRÉE ARCH/TOIT DU MONDE DE MARS 2022

Notre prochaine soirée, la 64ᵉ, aura lieu le jeudi 17 mars à 06:00 PM Paris

Elle sera consacrée à Charlotte Cruz et Chilly Charly de "La Goutte Créative".

Qui ont édité un charmant livre de fables tibétaines.

Trésors de Sagesse
Tibet

Collectées par le docteur Chok qu'ils ont traduites et illustrées.

Ils nous conteront la genèse de ce projet.

Ils travaillent par ailleurs avec le MEM - Musée des Explorations du Monde (ex de la Castre) de Cannes pour illustrer certains parcours d'expositions.

Comme les précédentes vous aurez la possibilité de participer à la réunion en vous connectant sur Zoom : Connexion

ID de la réunion : 968 0533 3293 - Code secret : 595748

invitation sandySOIRÉE ARCH/TOIT DU MONDE DE MARS 2022

Notre prochaine soirée, la 63ᵉ, aura lieu le mercredi 9 mars 2022

Elle sera consacrée au livre

A.W. Macdonald

Nous serons heureux d'en présenter le lancement.

À la galerie Le Toit du Monde, au 6 rue Visconti, de 18 h  à 21 h.

Récit de vie

Biographie posthume, a été publié par Anne Vergati avec le concours de la Société d'ethnologie.

De combattant dans l'armée des Indes en Birmanie à ses travaux d'ethnologue dans l'Himalaya a eu une vie particulièrement riche et diversifiée.

Différents chercheurs ayant collaboré avec lui, en particulier Charles Ramble qui a préfacé le livre, le commenteront.

Nous vous remercions de vous inscrire pour y participer à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Télécharger l'invitation

pommaret textilesSOIRÉE ARCH/TOIT DU MONDE DE FÉVRIER 2022

Notre prochaine soirée, la 62ᵉ, aura lieu le jeudi 17 février 2022

Elle sera consacrée au livre

The Extraordinary Life of The Fourteenth Dalai Lama 
Dessiné par RIMA FUJITA 
Raconté par le Dalai Lama

.

Résumé de la conférence :

L'auteur étant à New York elle se déroulera, comme les précédentes, par le biais de Zoom et en anglais. L'animation en sera assumée par Adrien Viel. 
En raison du décalage horaire elle se déroulera à 06:00 PM Paris. 2

Pour participer à la réunion Zoom : ici - ID de réunion : 988 4792 2709 - Code secret : 855941

pommaret textilesSOIRÉE ARCH/TOIT DU MONDE DE JANVIER 2022

Nous avons le plaisir de recevoir la tibétologue Françoise Pommaret, pour une conférence sur

Les Textiles du Bhoutan
le 20 janv. 2022 04:00 PM Paris par Zoom.

Résumé de la conférence :

Le Bhoutan a une diversité de textiles incomparable dans le monde himalayen. Tant par les techniques que par les fibres employées que par les motifs, il s'apparente davantage à l'Asie du Sud-est qu'aux régions de culture tibétaine. Au Bhoutan les textiles et le tissage sont à la fois un art de vivre, un marqueur culturel identitaire et un marqueur social. Nous explorons ces multiples facettes au travers d'une présentation illustrée et commentée.

Pour participer à la réunion Zoom : ici - ID de réunion : 920 8234 8661 - Code secret : 982329

STEINMANN Photo 1Soirée ARCH / SEEA de janvier 2022 x

en collaboration avec la Société des Etudes Euro-Asiatiques (SEEA), nous retrouverons

Le Jeudi 13 janvier 2022 à 18 heures 30,

en salle atelier 1 au sous-sol du musée du Quai Branly - Jacques-Chirac
(entrée libre et gratuite)

Brigitte STEINMANN (Professeure émérite, Anthropologie sociale, Université de Lille)

Rituels d'exorcisme à l'aide de subterfuges pour les démons (linga, mdos, bouc-émissaire) dans les traditions indo-tibétaines au Népal : inverser les forces de vie (Eros) et de mort (Thanatos) en exorcisant les ancêtres

LIre la suite

Le couple « Eros et Thanatos », qu’on veuille le caractériser par l’opposition de la vie et de la mort, l’association des pulsions sexuelles et des pulsions de mort, ou encore de l’amour et du plaisir charnel en tant qu’opposés à la cadavérisation et la putréfaction, continue de traverser l’espace et le temps en Europe occidentale. Nous en trouvons un contrepoint en Asie orientale, en nous référant en premier lieu aux traditions indiennes qui représentent le phallus du dieu Śiva érigé au-dessus de la yoni, ou matrice de la déesse. Cet ensemble sculptural se présente en effet sous une infinie variété artistique, et symbolise les idées de création et de destruction, les pouvoirs de vie et de mort, associant dans une union quasi-organique les organes du dieu Śiva et de la déesse ou force primordiale (shakti). Nous voulons montrer comment, dans les danses tantriques tibétaines (’cham) et nombre de célébrations rituelles liées aux cycles de vie et de mort chez les populations indo-tibétaines du Népal, les énergies similaires mâle et femelle sont représentées et traitées autour de la construction et de la destruction d’un liṅgam (terme sanscrit), figure anthropomorphique mâle ou femelle, parfois bisexuée, dessinée sur un support papier ou fabriquée pour incarner le mal, l’ennemi personnel ou celui de la religion tout entière. De longs et complexes rituels tantriques et exorcistiques sont joués et rejoués dans le théâtre rituel indo-tibétain, à travers danses, visualisations et constructions éphémères (de type mdos), dans lesquels il s’agit de détruire les ‘démons-obstacles’qui s’attaquent à la personne, tout en laissant s’exhaler l’« âme » de ces démons, procédure qui renforce la puissance de l’officiant.

À travers des analyses illustrées de rituels bouddhistes funéraires et ancestraux au Népal, nous montrons comment le traitement du liṅgam, la fabrication de supports mdos, et le recours à un bouc émissaire, inversent les rapports philosophiques occidentaux entre Eros et Thanatos : dans l’optique bouddhiste tibétaine, tout se passe en effet comme si plaisir, amour, sexuation et mort, tous concepts incarnés à travers l’antiquité gréco-latine dans des figures allégoriques distinctes, étaient au contraire et depuis toujours fondamentalement indissociables dans les mondes indo-tibétains. Nous voulons illustrer comment, dans ces derniers, c’est de la destruction d’un ennemi extérieur que provient la libération et la sortie de la souffrance. Cette destruction, qui est aussi délivrance d’une ‘âme’suppose une lecture inversée des rapports entre Eros et Thanatos, si tant est que la libération du cycle des existences ne peut se produire qu’avec l’élimination-libération d’un liṅgam ‘bisexué’, la fabrication et la destruction de mdos représentant les ancêtres, et l’élimination d’un bouc émissaire. Ainsi est annulée la séparation de l’être entre Eros comme tension et désir infinis, et Thanatos comme mort ou annihilation finale.