Photographies extraites de "De long en large Ladakh" par Jean Mansion - édition Findakly. Copyright Lise Mansion

LETTRE-TDM-n°8 : NOTE SUR LES MASQUES DE PHAGLI DE LA VALLÉE DE BENHAR (HIMACHAL PRADESH)

 Par Christophe Roustan Delatour

 Il est devenu possible, ces dernières années, d'appréhender les masques de l'Himachal Pradesh autre-ment que par de vagues suppositions ou des jugements de goût. on est bien loin, en effet, du flou qui entoura leur apparition sur le marché de l'art au tournant de l'an 2000. A l'époque, on ignorait presque tout à leur sujet hormis cette provenance insolite : l'Himachal, un État montagneux du nord de l'inde. or ces masques énigmatiques ont rapidement intéressé les collectionneurs d'art « tribal » himalayen et trouvé une place dans les expositions et les publications spécialisées (1). Entre-temps, diverses enquêtes menées sur le terrain ont tenté de lever le voile sur leur origine et leur signification (2). Certes, il reste encore de nombreuses pistes à explorer et chaque découverte suscite de nouvelles interrogations , mais on sait à présent que l'usage des masques (hors contexte bouddhique) est attesté dans au moins 6 des 12 districts de l'Himachal. On a pu établir, également, que la plupart des masques collectés proviennent du district de Kullu (3). C'est donc là que se sont concentrées les premières recherches. À propos de ces masques du Kullu, comme je l'ai indiqué lors d'un récent colloque (4) , on peut aujourd'hui affirmer :
• Qu'ils sont liés à la fête annuelle de Phagli ou à son équivalent dans la vallée de la Sainj, la fête de Lohri.
• Que leur usage se cantonne actuellement à la région du Seraj « intérieur », au sud du Kullu, ainsi qu'à quelques villages de la Haute-Beas (5) , au nord du Kullu.