Photographies extraites de "De long en large Ladakh" par Jean Mansion - édition Findakly. Copyright Lise Mansion

LETTRE-TDM-n°4 : MASQUES DE L'HIMALAYA - DU PRIMITIF AU CLASSIQUE (NOVEMBRE 1986)

Par ERIC CHAZOT

Présenter succinctement les masques de l'Himalaya, crest évoquer leur fascinante diversité. De l'archaïsme sauvage à l'élaboration la plus sophistiquée, en passant par toute Ia gamme des patines et des polychromies (patines croûteuses, lustrées, couche de kaolin, couleurs minérales et végétales) et supports les plus surprenants (bois, tissus, champignon, peau d'éléphant, carapace de tortue, fourrure, etc. . . ); leurs fonctions sont aussi variées que leurs formes. Les deux catégories de base que nous aurions envie d'établir par les termes "classiques" et "primitifs" apparaîtraient vite réductrices dans une étude plus longue.